Actualités

La plateforme territoriale Maincare IC séduit le CH de Douai

Jeudi 20 juin 2019 Actualités

Avec 921 lits et places pour un territoire de 250 000 habitants, le Centre Hospitalier de Douai s'est résolument inscrit dans une approche populationnelle, portée par une stratégie d'hôpital "hors les murs". Un positionnement qui l'a récemment vu choisir la nouvelle plateforme de production de soins territoriale Maincare IC de Maincare Solutions. 

Les explications de Renaud Dogimot et Franck Laureyns, respectivement Directeur Général et Directeur de la stratégie, des affaires médicales et de la communication. Par Joyce Raymond

Dans quel contexte ce partenariat avec Maincare solutions voit-il le jour ?


Renaud Dogimont : Celui-ci s’inscrit dans une vision stratégique à 20 ans, qui fait la part belle à notre responsabilité populationnelle. Il s’agit, plus concrètement, d’offrir les réponses les plus pertinentes possibles aux besoins sanitaires de notre territoire, tant sur le champ préventif que curatif. Or il faut, pour cela, pouvoir croiser nos données avec celles produites par l’ensemble des acteurs de la chaîne de soins. Pour autant, notre Dossier Patient Informatisé (DPI) actuel n’offre qu’une vision exclusivement intra-hospitalière sur les parcours patients. La nécessité d’évoluer vers une solution de dernière génération, couvrant nos besoins fonctionnels tout en étant ouverte sur le territoire, s’est donc imposée d’elle-même.
 

Pourquoi avoir plus particulièrement retenu Maincare IC ?


Franck Laureyns : Parce qu’elle répond justement à ce double enjeu. Véritable plateforme de production de soins territoriale, Maincare IC dépasse en effet le seul cadre d’un DPI hospitalier pour fluidifier le partage de données, harmoniser les processus tout en préservant leurs spécificités, et consolider les liens ville-hôpital-patient. Elle répond à ce titre parfaitement aux besoins des professionnels hospitaliers et libéraux, d’autant qu’elle s’intègre dans une dynamique préexistante : ceux-ci partagent déjà de nombreuses informations pour fluidifier les parcours territoriaux.
Renaud Dogimont : Maincare IC s’insèrera donc sur un terrain déjà mature d’un point de vue humain et organisationnel, ce qui devrait considérablement faciliter son acceptation et nous permettre de tirer pleinement profit de tout son potentiel applicatif. Les futurs utilisateurs ont en outre été très sensibles aux efforts conséquents des équipes Maincare Solutions pour développer des interfaces toujours plus ergonomiques, dont la prise en main devrait se faire naturellement lors de la bascule prévue à l’horizon 2020.
 

Justement, quelles sont vos perspectives à court et moyen terme ?


Renaud Dogimont : Maincare IC devrait nous permettre de relever plusieurs enjeux. Cette plateforme pourra ainsi être alimentée par les solutions métiers pour éviter les doubles saisies et donc fiabiliser la production des soins. Elle permettra par ailleurs de soutenir la mise en oeuvre de pratiques innovantes, par exemple en intégrant des algorithmes basés sur les recommandations de bonnes pratiques validées par les sociétés savantes. Nous pourrons alors modéliser les stratégies préventives et curatives par facteurs de risques, en particulier pour certaines pathologies chroniques comme le diabète ou l’insuffisance cardiaque.
Franck Laureyns : Maincare IC s’articulera d’ailleurs avec le projet de portail régional collaboratif PREDICE, soutenu par la Fédération Hospitalière de France. Ouvert à l’ensemble des professionnels de santé dans les Hauts-de-France, celui-ci favorisera la mise en oeuvre de services puissants de partage, d’échange et de coordination pluridisciplinaire. Et c’est justement son interconnexion avec la plateforme Maincare IC qui permettra de donner corps à cette approche populationnelle que nous promouvons.

En savoir plus

Je souhaite être rappelé(e)
Je souhaite être rappelé(e)