Actualités

L'Intelligence Artificielle une place de choix dans les DIM

Lundi 28 octobre 2019 Actualités

Maincare Solutions, en intégrant la solution de son partenaire Sancare dans son processus de codage et d’optimisation du PMSI, innove en proposant des diagnostics grâce à l’Intelligence Artificielle et plus particulièrement le Machine Learning. Interview croisée avec Franck Lehmann, directeur de la BU Finance PMSI et AMEDIM de MaincareSolutions, et Thomas Duval, CEO de Sancare.

« Nous sommes historiquement l’un des acteurs majeurs de la production du PMSI avec notre solution CORA PMSI, complétée il y a 4 ans avec les solutions AMEDIM, spécialisées dans le contrôle qualité et le reporting d'activité. Nous affichons ainsi un fort ancrage dans le domaine de l'information médicale », déclare Franck Lehmann, avant d’ajouter « Ce partenariat s’inscrit dans notre volonté d’intégrer les toutes dernières technologies, comme ici l’IntelligenceArtificielle, pour optimiser les pratiques et améliorer la prise encharge des patients à toutes les étapes »

Basée à Paris, Sancare est une start-up spécialisée en intelligence artificielle et en particulier en machine learning. Ils’agit de techniques d’apprentissage qui, à partir de données existantes et de nombreux exemples, permet d’apprendre automatiquement une tâche bien déterminée. Sancare a ainsi développé une solution d’assistance aucodage des séjours hospitaliers s’appuyant sur les données du Dossier Patient Informatisé (DPI), et qui est principalement à destination des Départements d’Information Médicale (DIM). Le codage des séjours hospitaliers est le processus par lequel les établissements de santé déterminent le tarif de remboursement par l’Assurance Maladie de chaque séjour.
 

La puissance de l’approcheprédictive au service des DIM


« Nos algorithmes s'entraînent, sur une grande quantité de données, à prédire des codes diagnostics de la CIM10, permettant de garantir une parfaite exhaustivité et une bonne valorisation des séjours. Nous proposons ainsi deux fonctionnalités. La première est l'automatisation du codage d’une partie des séjours simples, cela permet de faire gagner du temps au DIM surdes séjours pour lesquels il y a peu d’enjeu et où le codage est assez répétitif. La seconde fonctionnalité concerne les séjours les plus complexes,pour lesquels il existe un enjeu d’exhaustivité du codage. L’objectif est de ne pas oublier certains codes, de manière à ce que l'hôpital puisse obtenir les recettes auxquelles il peut légitimement prétendre. Tout cela est évidemment réalisé dans le respect strict du RGPD, il n'y a aucune récupération des données pour une autre finalité de traitement», précise Thomas Duval.
«La volonté première de Maincare Solutions était d’intégrer la puissance des algorithmes de machine learning proposés par Sancare dans un processus de codage simple et homogène pour les utilisateurs de nos solutions, pour apporter valeur et efficacité au travail des TIM et DIM »,reprend Franck Lehmann.Le succès commercial d’aujourd’hui est dû d'une part à la renommée de Sancare dans le domaine du machine learning et d’autre part à la vision commune que nous avons de l'intégration fonctionnelle et technique, qui se devait d'être efficace et fluide. Aujourd'hui, le constat est simple : une des contraintes principales des départements d'information est le contrôle d’un grand nombre de dossiers avec des ressources et un temps limités. Être capable d'automatiser le codage répétitif et de faire des propositions pertinentes et motivées par des éléments lus dans le dossier médical permet d'économiser du temps homme que l’on peut réaffecter au traitement et à la qualité des séjours complexes».
 

Une intégration au bon endroit et au bon moment


Le but premier de cette intégration de l'IA est le gain de temps et d’efficacité dans le recueil de l’activité des établissements de santé. Cela passe par un dialogue en temps réel entre les deux solutions, ce qui permet d’avoir une intégration forte et complète. L’utilisateur n’a pas deux solutions en face de lui, mais son logiciel habituel de recueil auquel des fonctionnalités d’IA ont été rajoutées. L'exhaustivité des informations obtenues bénéfice indéniablement à la qualité du codage. « Les systèmes proposés par Sancare permettent de centraliser l’ensemble de l’information du DPI via l’interface, et d’identifier les séjours présentant d’éventuels oublis ou des cas complexes afin d’améliorer l’exhaustivité du codage», ajoute Thomas Duval. Bien entendu l’IA dans le domaine de l’information médicale ne remplacera pas l'humain, cependant il peut participer à une évolution du métier vers une valorisation des compétences des professionnels, médecins et techniciens. « De fait, le déploiement des solutions d’IA va entraîner la prise en charge par la machine des tâches avec peu de valeur ajoutée, et permettre aux professionnels de recentrer sur d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée».
« L'intelligence artificielle appliquée au codage de l’activité reste un usage relativement nouveau. Nous sommes sur une réelle approche partenariale avec Sancare et nos équipes respectiveséchangent et adaptent au jour le jourl'intégration de nos applications enréponse aux différentes demandes du terrain. Les utilisateurs souhaitent se concentrer sur le fond sans devoir gérer plusieurs interfaces, une solution intégrée fait donc sens, conclut Franck Lehmann. A l’heure actuelle, les solutions logicielles ne doivent ni complexifier, ni freiner l’utilisation des nouvelles technologies, mais au contraire s’intégrer dans les solutions du quotidien.Nous avons imaginé une intégration de nos solutions au bon endroit et au bon moment, qui bénéficie directement à la fois au personnel et aux finances de l’établissement».
Je souhaite être rappelé(e)
Je souhaite être rappelé(e)